Présidentielle 2012
L'élection du Président de la République française

Dominique Strauss-Kahn

Dominique Strauss-Kahn Tendance politique: Centre gauche - Parti socialiste.

Dominique Strauss-Kahn ne sera pas candidat en 2012. Né le 25/4/1949, il aura 68 ans au moment de l'élection présidentielle suivante, en 2017.

En 1997, DSK devient ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie du gouvernement de cohabitation de Lionel Jospin. Victime d'une campagne médiatique qui aboutira finalement à un non-lieu, il est contraint de démissionner en 1999. Son action est marquée par les bons résultats de l'économie française, la baisse du chômage, et le retour de la croissance.

De 2002 à 2007, Dominique Strauss-Khan est réélu député du Val-d'Oise. Bien que ne participant pas à la direction du PS, il en reste une des principales figures. Il milite pour le "oui de gauche" à la Constitution Européenne, qui sera finalement rejetée par référendum.

En 2007, recueillant seulement 20,83% des suffrages des militants, Dominique Strauss-Khan est battu lors la primaire pour la désignation du candidat socialiste à la présidentielle qui l'oppose à Ségolène Royal (60,65%) et à Laurent Fabius (18,54%).

Fin 2007, soutenu par Nicolas Sarkozy, DSK devient directeur général du FMI (Fonds monétaire international). Si ce mandat le contraint à la réserve sur la politique intérieure française, il lui permet d'acquérir une stature d'homme d'état sur la scène politique internationale.

Pour la Présidentielle de 2012, DSK était un des favoris de l'élection, et semblait prêt à démissionner de la tête du FMI pour être candidat à la primaire socialiste de 2011... jusqu'à ce que l'accusation de tentative de viol aux Etats-Unis ne l'oblige à renoncer.

Les livres de et sur Dominique Strauss-Kahn...

Tous les candidats | Tous les non-candidats